À moins de vivre sur une île déserte, il y a de fortes chances que tu sois entouré par les écrans, partout, tout le temps ! Au bureau devant ton ordinateur, dans les transports sur ton téléphone, chez toi entre la télévision et la tablette… Aujourd’hui, l’exposition aux écrans concerne tout le monde.

 

Et ce n’est pas sans effet sur notre santé. La lumière bleue émise par nos amis les écrans nuit tout particulièrement à tes petits yeux. Mais tout problème a une solution et si tu es là, c’est que tu as déjà entendu parler des lunettes pour écran avec leurs verres anti lumière bleue, censées protéger la vision.

Alors, ces verres contre la lumière bleue sont ils efficaces ? Est-il temps de t’en équiper et si oui, comment choisir ? Tu trouveras toutes les réponses à tes questions ici !

Quelques rappels sur la lumière bleue 

On ne va pas te faire un cours magistral sur la lumière bleue (sujet qu’on affectionne beaucoup chez Horus X) mais voici quelques informations essentielles à connaître :

La lumière bleue, qu’est-ce que c’est 

faisceau de lumière bleue sur fond noir

La lumière bleue, c’est une partie du spectre lumineux visible dont la longueur d’ondes se situe entre 380 et 500 nanomètres.

On la trouve dans la lumière naturelle mais aussi émise par de nombreuses sources lumineuses artificielles comme les écrans (smartphone, tablette, télévision et ordinateur) et les éclairages modernes (à LED ou diodes électroluminescentes). 

Nous sommes tous exposés quotidiennement à la lumière bleue.

Les dangers de la lumière bleue : une question de longueur d’onde

représentation visuelle de la lumière bleue HEV et de la lumière bleue naturelle

Attention, tout n’est pas mauvais dans la lumière bleue ! 

Il en existe deux types :

  • la lumière bleue turquoise (entre 450 et 500 nanomètres) : bénéfique et essentielle à l’organisme pour réguler notre rythme biologique (sommeil, moral…), elle ne présente aucun danger. 

  • la lumière bleu-violet (entre 380 et 450 nanomètres) dite nocive et dont il faut se protéger. 

C’est à cette lumière bleu-violet que l’on va s’intéresser puisqu’elle se situe juste avant les rayons ultraviolets, particulièrement dangereux pour les yeux.

Comme sa longueur d’onde est plus courte que les autres couleurs, elle pénètre plus facilement et plus intensément dans l'œil, la recette idéale pour causer des troubles de la vision. 

Quels sont les dangers de la lumière bleue nocive

Une exposition prolongée peut causer de sérieux dégâts sur nos yeux et sur notre santé en général

A court terme, elle peut entraîner :

  • 😵 fatigue oculaire et irritation des yeux

La science enquête toujours, mais la lumière bleue pourrait aussi à long terme :

  • 🧓 accélérer le vieillissement de la peau

  • 🎯 baisser l'acuité visuelle 

  • 👁️ augmenter les risques de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)

Alors que faire pour se protéger ? C’est là que les verres anti-lumière bleue entrent dans l’arène.

Tout savoir sur les verres anti lumière bleue  

Comment ça marche 

Comme leur nom l’indique, ces verres servent à filtrer la partie bleu-violet du spectre lumineux. En protégeant tes petits yeux de ces longueurs d’onde néfastes, elles réduisent les dégâts dus à la surexposition.

Verre anti lumière bleue décomposé en fonction du traitement utilisé

3 solutions techniques sont utilisées 

  • 1 - Traitement de surface (souvent utilisé chez les opticiens) : fait le job et on le recommande au minimum mais il reste assez limité avec des filtrations allant guère au delà de 20-30%.
  • 2 - Traitement intégré dans la conception du verre (souvent chez les spécialistes de la lumière bleue) : on utilise un combo de pigments pour "capturer la lumière bleue" et l'empêcher d'atteindre l'oeil. 
  • 3 - Traitement combiné  : Le top du top qui combine intégration dans le verre + traitement de surface équipé d'un anti reflet (la solution Horus X). 

👉 si tu veux en savoir plus sur le fonctionnement des lunettes anti lumière bleue, on a écrit un article qui t’explique tout ici

Zoom sur la conception d'un verre de haute efficacité

Les verres anti lumière bleue sont souvent fabriqués à partir de matériaux autres que le verre, tels que le polycarbonate (PC) ou le CR39.

Chez Horus X, nous avons choisi le polycarbonate car il est 10 fois plus résistant aux chocs que le verre, plus léger et offre un indice de réfraction plus élevé que le CR39, ce qui le rend plus fin.

Plusieurs teintes de verres en polycarbonate

La fabrication des verres représente la partie technique la plus importante et où toute la technologie Horus X est concentrée.

La conception des verres elle-même prend plusieurs mois voire plusieurs années, et nous adaptons constamment nos technologies de filtrations.

La fabrication proprement dite prend plusieurs semaines et implique de nombreuses étapes à respecter, telles que le mélange des composants et des pigments, le temps de séchage, le découpage, la gravure et le polissage.

Notre usine suit un cahier des charges extrêmement précis lors de la fabrication des verres, afin d'obtenir le niveau de filtration souhaité pour la partie nocive de la lumière bleue, tout en laissant passer la partie bénéfique du spectre et en minimisant la déformation des couleurs.

Quand utiliser des lunettes anti lumière bleue ?

On est fiers de nos lunettes chez Horus X, alors on pourrait presque te dire de les porter tout le temps, mais c’est juste pour que tu ais la classe en toute circonstance. 

Lunette anti lumière bleue avec filtre orangé urban horus x

Mais là où il te faut vraiment porter les lunettes, c’est en cas d’exposition prolongée aux écrans, lorsque tes yeux sont plus fatigués et plus sensibles et le soir pour protéger ton sommeil.

Ça veut dire que si tu veux changer ton rank sur League Of Legends ou que ton boss t’oblige à passer la journée sur Excel, alors enfile tes lunettes, tes yeux te remercieront.

En clair, tout le monde peut porter des lunettes pour contrer les effets nocifs de la lumière bleue, et tu peux y avoir recours dès que tu poses les yeux sur un écran.

Comment choisir ses lunettes anti lumière bleue 

Ton utilisation des lunettes anti lumière bleue va déterminer ton choix.

Dans un premier temps, il faut bien vérifier le taux de filtration pour être sûr qu’un maximum des ondes nocives sera filtré (pour rappel, les ondes lumineuses les plus néfastes (en + des UVs) pour la vue sont comprises entre 380 et 450 nanomètres).

Tu vas probablement aussi faire attention à la couleur des verres : tu auras le choix entre des verres transparents et des verres jaunes, oranges ou encore marrons (toutes les nuances de jaune en fait).

Les verres teintés offrent une protection renforcée pour s’adresser aux personnes qui ont une utilisation intense des écrans (comme les gamers par exemple). Sache qu'un verre jaune filtre un maximum de lumière bleue mais altère un poil notre perception des couleurs. Il faut donc la aussi redoubler de créativité pour concevoir un verre à la couleur la plus agréable à laquelle l'œil s'habitue le mieux (regarde notre technologie plasma pour cela).

Les trois technologies horus x

Les verres transparents seront plus discrets, idéal au boulot par exemple. Ils ont une puissance de filtrage inférieure, mais ils représentent une excellente alternative qui protège réellement sur la partie la plus intense de la lumière bleue. Une très bonne option pour se protéger des écrans au quotidien.

La filtration, c’est le plus important, mais tu devras aussi considérer d’autres critères : prix, design, matériaux… Pas de panique : on t’a préparé un guide complet pour t’aider à te décider ! 

Les verres anti lumière bleue sont-ils vraiment efficaces : notre avis

 … est que oui. Forcément tu me diras, on en vend. Mais on a des arguments de taille validés par les ophtalmos !

✅ Les avantages

une lunette anti lumière bleue avec coche blanche représentant les avantages du verre

Les verres anti lumière bleue contribuent à mieux dormir

Et oui, la lumière bleue n’est pas l’amie du sommeil, et scroller avant de dormir n’est pas sans effet !

L’exposition à la lumière bleue réduit le taux de mélatonine, cette chère hormone du sommeil. Elle complique donc l’endormissement.

Mais si tu utilises des lunettes anti lumière bleue, la quantité de lumière bleue sera réduite, et son impact sur le cerveau aussi. Ton rythme circadien sera alors préservé et tu pourras t’endormir plus paisiblement. 

Les verres anti lumière bleue contribuent à réduire la fatigue oculaire 

Tes yeux piquent, rougeoient, ta vision se brouille ? C’est ce syndrome hyper fréquent à l’âge du numérique :  la fameuse fatigue oculaire. Et qui peut-on remercier pour les yeux en PLS ? Mais oui, les écrans et la lumière bleue.

Les lunettes anti lumière bleue sont donc particulièrement efficaces pour prévenir la fatigue oculaire, car elles protègent tes yeux. En voilà d’une bonne excuse pour enquiller les parties d’Overwatch.

⚠️ Attention cependant : pas de miracle ! Si les symptômes se déclarent, les lunettes peuvent soulager, mais elles ne feront pas tout disparaître. On t’en dit plus dans les lignes à suivre.

❌ Les inconvénients 

une lunette anti lumière bleue avec coche noire représentant les inconvénients du verre anti lumière bleue

Attention à ne pas filtrer toute la lumière bleue 

Comme on te l’a expliqué plus tôt, il y a la bonne lumière bleue et la mauvaise.

La lumière bleue naturelle étant indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme, il est très important de ne pas la filtrer complètement, surtout le matin

En gros, celle dont il faut absolument se protéger est celle comprise entre 380 et 450 nanomètres (et plus particulièrement celle entre 380 et 430 nanomètres) puisque c'est la plus puissante (elle est à la limite des rayons ultraviolets) particulièrement à partir de la mi journée.  

Des alliés de la vision qui ne sont pas magiques non plus 

Il serait trop simple de croire que les verres anti lumière bleue te protègent entièrement contre les effets de la lumière bleue. Même si la protection est réelle, elle n’est pas totale.

En bloquant le spectre nocif, les lunettes anti lumière vont permettre d’améliorer ton confort visuel, notamment en diminuant les symptômes que tu connais (fatigue, picotement, maux de tête, etc.). Mais utiliser les lunettes ne fait pas tout : prendre soin de tes yeux, c’est tout un tas de petites démarches au quotidien. On t’en dit plus ci-dessous.

Bref, les lunettes préviennent et soulagent, leur efficacité est réelle, mais elles ne font pas de magie.

Attentions aux arnaques 

Comme pour beaucoup d’autres choses, tous les verres anti lumière bleue ne se valent pas et n’ont pas tous la même efficacité.

Et puis, tu le sais, les arnaques sont partout ! Ne te fais pas avoir par ce marchand qui essaie de te vendre ses supers lunettes anti lumière bleue à 2,50€ sur internet (il est aussi dit qu'elles permettent même de voir à travers les murs 😯). Dans ce genre de cas, il y a fort à parier qu’elles te feront plus de mal que de bien.

De ce fait, fais bien attention à vérifier certains détails ultra importants si tu achètes des lunettes anti lumière bleue tels que la conformité aux normes européennes (logo CE) et la certification

Nos conseils pour te protéger au maximum de la lumière bleue 

Puisque les verres anti lumière bleue ne sont pas la solution unique, on te propose en bonus quelques astuces très simples, bénéfiques pour tes yeux et pour ta santé en général : 

  • 💧 bois beaucoup d’eau pour rester bien hydraté et renforcer ton bouclier oculaire naturel 

  • 📵 essaie de réduire ton temps d’écran : pas facile à mettre en place mais si tu as déjà passé la journée devant ton ordinateur et scrollé sur Instagram pendant des heures, une petite pause loin de tout écran sera bénéfique. Dans l’idéal il faudrait même les éviter au moins 2 heures avant le coucher pour favoriser l’endormissement

  • 👀 prend soin de tes yeux : fais des pauses régulières pour leur permettre de récupérer et pense à cligner des yeux pour qu’ils restent hydratés. Tu peux aussi utiliser la méthode du 20-20-20 pour les soulager (fixer pendant 20 secondes un point à 20 pieds (6 mètres) de distance, toutes les 20 minutes) 

  • 💻 adopte une bonne position devant l’écran : la tête droite, les yeux à hauteur du haut de l’écran et bien sûr, une distance suffisante entre ton visage et l’écran (si tu veux en savoir plus sur la bonne posture à adopter, on a écrit un article juste ici)

  • 🫣 fais attention à la luminosité ambiante : pense à ajuster la luminosité ambiante et à utiliser des lumières tamisées le soir 

  • 📱 utilise un filtre ou des applications anti lumière bleue pour adoucir la lumière émise par les écrans et pense à réduire la luminosité en fonction de l’éclairage autour de toi

  • 🧑‍⚕️ consulte un ophtalmo régulièrement : que tu ressentes les symptômes de la fatigue oculaire ou non, il est toujours bon d’aller rendre une petite visite régulière à son ophtalmo pour s’assurer que tout va bien

Le mot de la fin : notre avis sur les verres anti lumière bleue 

Les verres anti lumière bleue ont bien une réelle efficacité pour te prémunir des effets malvenus de nos écrans.

Même s’ils permettent de limiter la fatigue oculaire et les risques associés aux écrans, n’oublie pas qu’ils ne règlent pas tout non plus.

La meilleure option sera toujours d’équilibrer ton temps passé devant les écrans.

Alors, même si on te conseille de t’équiper de lunettes anti lumière bleue (on a d’ailleurs une belle collection si tu veux y jeter un œil), on te recommande aussi parfois de lâcher un peu ton téléphone et de t’adonner à d’autres activités qui reposeront à la fois tes yeux et ton esprit.

Tagged: Lumière bleue