Garantie à vie. Livraison Gratuite en Europe - Envoi <48h

Comment les jeux vidéos peuvent transmettre des normes et des valeurs ?

Valeurs et bienfaits du jeu vidéo

Aider un coéquipier en pleine finale de Dota 2 n'est pas qu'un acte stratégique, c'est aussi un acte d'entraide, de complicité et de solidarité.

Au-delà des éternelles polémiques désignant les jeux vidéo comme catalyseur de la violence chez les jeunes, ils sont aussi un transmetteur de valeurs morales et sociales jusqu'à être vu comme d'intéressants outils cliniques.

De Mario à Rayman, de Lara Croft à Solid Snake, de ta guilde sur WoW à ta team imbattable sur Fortnite : qu'est-ce que nous transmettent les jeux vidéo sur un plan humain, sociétal mais aussi physiologique ?

 

Dans cet article :

  • Les avantages du jeu vidéo sur nous et notre société
  • Les inconvénients, le jeu vidéo ne fait pas que du bien

Le jeu vidéo, un vecteur de différentes valeurs

A côté de tout son modèle économique, le jeu vidéo peut être vu comme une seconde école dans laquelle il est possible d'apprendre, de comprendre et s'améliorer.

Depuis l'arrivée de Pong en 1972, la culture jeu vidéoludique n'a cessé d'évoluer, traversant les générations, les tendances et forgeant de nouvelles pratiques. Quoi que certains puissent en penser, le jeu vidéo est une pièce maîtresse dans l'édifice de notre société... et voici pourquoi !

jeux vidéos bon pour la santé



Le jeu vidéo, comme école de la vie et de la raison

 

Nous n'irons pas jusqu'à dire que Samus Aran est l'équivalent de Socrate ou d'un prof d'éducation civique mais il a été prouvé que les gamers développent un sens moral plus important que les individus non-joueurs.

Une étude publiée dans la revue Frontiers in Psychology affirme que les adolescents joueurs se dotent d'un sens moral plus grand, puisqu'ils sont soumis constamment à travers les jeux à faire des choix : faut-il combattre ou épargner ce criminel ? faut-il aider et abandonner cet inconnu au risque de perdre certaines de ses ressources ? faut-il retrouver la princesse Peach ?

En proposant des dilemmes moraux complexes à travers leurs histoires, les jeux vidéos questionnent notre processus de réflexion et notre système de valeurs, à la fois dans le jeu mais aussi en dehors.

Avec des jeux comme Last of Us où notre aventure est liée au PNJ qui nous accompagne (Ellie !!), à des jeux comme GTA et Red Dead Redemption où notre avatar doit parfois faire des choix entre le bien et le mal, les jeux vidéos bouleversent notre rapport à l'éthique et nous aident à comprendre de manière plus nuancée la complexité morale de notre civilisation.

Les jeux vidéos sont des contenus interactifs chargés d'histoires qui permettent de nous faire raisonner, mais également d'appréhender des situations que l'on rencontre parfois dans la vie et nous questionner sur nos propres choix.

Le jeu vidéo comme lieu de pensées et de messages

 

De nombreux jeux permettent d'appréhender des éléments de notre histoire ou comprendre la complexité d’une situation liée à notre société. 

De notre rapport à l'écologie avec des jeux comme Sim City, où il nous faut surveiller le niveau de pollution de notre ville à notre rapport avec les technologies, comme dans le dernier jeu du studio français Quantic Dream, Detroit : Become Human, le jeu vidéo véhicule des messages et nous confronte à des faits réels qui font partis de notre quotidien.

Les jeux vidéo sont de véritables miroirs de notre monde et de ses crises et il nous aide, à travers une activité ludique, à comprendre les mécaniques et les problèmes qui se dressent devant nous.

Le jeu vidéo comme moteur d'ouverture aux autres

 

Tu dois connaître ce cliché du nerd timide qui ressemble étrangement à Napoléon Dynamite. Le jeu vidéo a très souvent été lié à ces clichés d'individus asociaux et cloîtrés dans leur chambre. Heureusement, aujourd'hui, nous n'en sommes plus là, bien que la timidité puisse encore exister.

Depuis la démocratisation des MMORPG et des jeux massivement multi-joueurs, le jeu vidéo est entré dans une nouvelle dimension. Il a ouvert aux gamers la possibilité d'interagir – au sein même d'un jeu – avec d'autres joueurs et de ce fait, de créer des communautés fortes et actives. Le gaming est devenu ainsi ces dix dernières années une nouvelle manière d'entrer en contact avec les autres.

Jeux Vidéo bon pour le cerveau



Le jeu vidéo est devenu un lieu particulier de rencontres. Il fédère les gens, les joueurs, qui se rassemblent autour d'un stream, d'un match d'e-sport ou en plein milieu d'une partie d'Among Us.

Il y a un partage nouveau, une interaction vibrante et divertissante qui fait naître des expériences nouvelles de vie en communauté. C'est une nouvelle forme de socialisation, qui a aidé nombreux d'entre nous à s'ouvrir aux autres et à se découvrir nous-mêmes.


Le jeu vidéo comme acteur caritatif et humanitaire

 

Les communautés de gamers du monde entier, en plus des nombreux enthousiastes et fans qui les accompagnent, sont devenus aujourd'hui de véritables philanthropes. Le jeu vidéo est devenu un nouveau levier de la solidarité.

C'est la grande popularité de l'e-sport qui a permis tout cela. En 2017, le marathon gaming Zevent avait permis de lever des fonds pour aider les sinistrés de la tempête Irma. En diffusant leurs performances en direct sur Twitch, une trentaine de streamers avait réussi à récolter plus de 450 000 euros pour la Croix Rouge.

Dès lors, nous pouvons dire aujourd'hui que le jeu vidéo est devenu un nouvel acteur de la solidarité grâce à des communautés de joueurs qui mettent en place des évènements caritatifs, qui vont parfois même au-delà du jeu.

 

Le jeu vidéo comme stimulant physiologique et cognitif

 

Ces deux dernières décennies, le jeu vidéo a également été au centre de recherches médicales et cliniques. De nombreux tests ont permis de découvrir à quel niveau l'activité vidéo ludique agissait sur notre corps. 

  • action sur notre attention visuelle


Battlefield, Warzone, Call Of, qui aurait cru que ces jeux puissent avoir un effet positif sur notre attention et nos facultés visuelles ?

Une étude publiée en 2003 dans la célèbre revue Nature stipulait que la capacité oculaire des gamers faiblissait moins vite que celle des non-joueurs. Ils auraient une meilleure appréhension de l'espace mais aussi une meilleure motricité dans l'environnement.

Néanmoins, il ne faut pas oublier que la pratique prolongée du jeu vidéo altère la santé de nos yeux et que les lunettes de protection sont généralement recommandées. Pour se protéger, nous te recommandons de consulter notre guide.

 

  • action sur nos performances cognitives

 

Il y a quelques années, des chercheurs allemands ont invité une cinquantaine d'adultes a joué 30 minutes par jour pendant deux mois à Super Mario 64. En analysant le scanner cérébral avant et après le test, ils ont découvert une augmentation de la matière grise dans certaines parties du cerveau (celles liés à l'orientation dans l'espace). Le jeu vidéo permettrait d'augmenter nos facultés cognitives.

De nombreuses autres études ont également permis de découvrir que les jeux vidéos permettaient d'éveiller les enfants ou encore de ralentir le vieillissement cérébral. 

jeu video bon pour la mémoire

  • action sur certaines lacunes et pathologies


Eh oui, le jeu vidéo a des bienfaits insoupçonnés ! D'autres études, dont celle publiée par des chercheurs italiens dans Current Biology a permis d'affirmer qu'une activité gaming permettait d'atténuer les problèmes de lecture ou encore la dyslexie chez les jeunes joueurs.

Les jeux vidéo permettent également de réduire l'hyper activité et les soucis de concentrations. De quoi être calme comme Sam Fischer !

 

Le jeu vidéo, le côté obscur de la Force

jeux vidéos mauvais pour la santé

 

Malgré une longue liste de qualités, les jeux vidéo possèdent aussi son lot d'inconvénients : suffisamment d'ailleurs pour que l'OMS intègre en 2018 le "trouble du jeu vidéo" dans sa classification internationale des maladies.

Le trouble du jeu vidéo se définit ainsi par 3 critères :

  1. l'incapacité de s'arrêter (ou perte de contrôle)
  2. la perte d'intérêts pour d'autres activités
  3. la poursuite du jeu malgré des conséquences négatives sur son entourage (social, pro ou familial)


La dépendance aux jeux vidéos est réel chez certains individus. Cela peut se transformer en une grave addiction.

Hormis cette pathologie, il est bon de rappeler que le jeu vidéo peut altérer d'autres mécanismes de notre vie ou de notre organisme : 

 

  • la vue : nous en parlons assez souvent ici. Le temps prolongé devant un écran peut accélérer le vieillissement de tes yeux. Protège tes pupilles ici
  • l'obésité : être assis des longues heures à faire grimper le niveau de ton perso sur FF15 ne demande pas beaucoup d'effort musculaire. Il ne faut pas oublier de s'aérer, de faire des pauses, d'avoir une activité sportive et de toujours bien manger pour éviter d'autres soucis de santé : diabète, maladie cardiovasculaire, dépression... D'ailleurs, as-tu déjà eu l'occasion de lire nos recommandations alimentaires sur cet article ?
  • la banalisation de la violence : ah le voilà, enfin, le sempiternel refrain des critiques du jeu vidéo. Que nous soyons d'accord ou non, le jeu vidéo nous plonge en immersion dans des univers ludiques et fictifs. Certains individus fragiles peuvent parfois perdre le sens des réalités... mais encore une fois, ceci reste des rares cas. Prudence donc, toujours.


Le mot de la fin : jeux vidéos, bon ou mauvais?


C'est aujourd'hui une certitude, le monde du jeu vidéo va au-delà du simple acte ludique. Ces dernières années, les communautés se sont renforcées, les jeux sont devenus de plus en plus complexes et intéressants. Toute cette transformation a eu un large impact sur les joueurs mais également sur la société.

Chez Horus X, nous aimons voir comment tout cet univers évolue, en apportant nous aussi notre pierre à l'édifice en proposant un produit qui protège ta vue afin que cette magnifique communauté de gamers puisse continuer à grandir dans les meilleures conditions.


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

x